Concept

L’ENF : un concept de formation

Ce programme est le socle commun d’apprentissage et de découverte de l’ensemble des disciplines de la Fédération. L’enfant qui entre dans nos structures doit pouvoir s’épanouir au travers de la richesse de nos activités. À un âge où la curiosité est exacerbée et où le besoin d’explorer s’imposent comme moyen essentiel d’éducation, il s’agit de donner à ces enfants les moyens de satisfaire leurs aspirations au sein de nos clubs.

Le concept de formation de l’ENF s’appuie sur la transversalité des pratiques, chaque discipline de la « Natation » apporte un des éléments essentiels à la construction du nageur. Le plus important est de mettre l’enfant en situation de transformer sa pratique. Ainsi, une formation bien conduite suppose que l’on ne brûle pas les étapes. Cela impose donc que chaque éducateur forme l’enfant pour qu’il soit en capacité de réussir tous les tests. Le « désir » et « l’envie » chez l’enfant sont les moteurs de ses activités. Il ne peut y avoir de construction d’un projet personnel ambitieux sans désir fort. Présenter un enfant à un test sans formation préalable et sans avoir vérifié ses capacités de réussir, c’est ignorer les préjudices que cela engendre auprès de ce jeune.

L’ENF n’est pas une règle mais un concept novateur de formation, ce n’est ni une compétition, ni un élément de statistique, mais bien le franchissement d’étapes qui valident des compétences développées par l’enfant. L’enrichissement et le développement des habiletés motrices sont possibles grâce à l’utilisation des différentes activités de la Natation. C’est l’objet de la pluridisciplinarité. Par habiletés motrices, nous désignons le niveau de compétences acquis par un pratiquant pour atteindre un but.

Lorsque le pratiquant acquiert une habileté motrice, il n’apprend pas un mouvement mais une solution motrice. Cet apprentissage est possible par la confrontation à des tâches imposant des transformations profondes. Seuls les objectifs constitués de difficultés à résoudre modifient les comportements. Dans les tentatives ultérieures l’enfant révise, modifie et optimise les solutions motrices déjà trouvées.

L’acquisition d’habiletés motrices fondamentales s’avère nécessaire pour la pratique d’activités physiques et sportives. Un enfant n’ayant pas eu la chance de développer ses habiletés motrices fondamentales peut se heurter à des difficultés au moment de pratiquer une discipline faisant appel à des habiletés plus complexes.

 

NE PAS CONFONDRE :

La pluridisciplinarité qui signifie l’étude d’un objet, d’une seule et même discipline par plusieurs disciplines à la fois, et la pratique « multisports » qui constitue à étudier plusieurs disciplines sportives. Une pratique multisports impliquerait de développer la logique interne de chaque discipline. Les tests proposés dans le cadre de l’ENF ne répondent pas à ces problématiques. Sans quoi le test water-polo consisterait à jouer un match, le test natation course serait une épreuve chronométrée, etc.

C’est pourquoi préparer uniquement les tests n’a aucun sens ! Nos écoles de natation doivent favoriser le développement des compétences et des habiletés évaluées dans les tests, en s’appuyant sur l’ensemble des disciplines. Les fondamentaux communs définis dans les tests de l’ENF sont les appuis, le gainage, l’étirement, la coordination, l’alignement, etc. Ce sont des compétences que nous pouvons aisément développer dans nos écoles sans pour autant bénéficier de moyens matériels, humains ou équipements supplémentaires.

LES TROIS ÉTAPES DE L’ÉCOLE DE NATATION FRANÇAISE

La première étape : le Sauv’nage – Garantir la sécurité des pratiquants. Cette première étapes permets d’acquérir les compétences minimales pour assurer sa propre sécurité dans l’eau et une maîtrise des fondamentaux.

À ce niveau, il est essentiel de préparer l’étape suivante (l’ENF2 – Pass’sports de l’eau) par l’exigence des objectifs visés. Apprendre à ne pas se contenter du minimum est une culture, une éducation qui favorise l’apprentissage de l’exigence.

La deuxième étape : le Pass’sport de l’eau – Enrichir et capitaliser les habiletés motrices. Cette seconde étape certifie l’acquisition de compétences sportives diversifiés à travers la pluridisciplinarité.

Cette étape certifie l’acquisition de compétences complexes intégrées dans des environnements différents. L’exigence réclamée dans une discipline favorise son transfert dans une autre discipline.

La troisième étape, le Pass’compétition, propre à chaque fédération. Cette troisième étape garantit à son titulaire la capacité de se confronter aux autres, connaissance de la règle, maîtrise de toutes les techniques lui permettant de se confronter à « armes égales ».

Il s’agit ici de ne pas confondre confrontation et performance. Cette dernière notion étant une expression intime de la personne.

Le cahier des charges ENF remis aux clubs qui sollicitent l’agrément ENF fournit les éléments utiles pour garantir le bon déroulement de leurs actions, dans un cadre identique et conforme à l’esprit du concept. Il s’agit, entre autres, de garantir pour chaque titulaire d’un test de l’ENF d’une égalité de traitement et de jugement lors du passage des tests quelle que soit son appartenance fédérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*